L’allure athlétique et les yeux d’un enfant prêt à dévorer le monde, Joris Eyral fait partie de ces jeunes qui ont envie de bouger, de découvrir de nouveaux horizons...

 

Originaire de Nîmes, Joris a débuté son parcours universitaire avec une Licence professionnelle Marketing et Distribution Spécialisée, dispensée à l’IUT d’Avignon (en partenariat avec l’ISFFEL). Dès sa licence, Joris choisi l’alternance pour répondre à son envie d’être sur le terrain et de mettre en pratique directement les connaissances acquises en formation. Il poursuivra son parcours à l’autre bout de la France, en Bretagne, à l’ISFFEL.

La licence pro, une première étape

Durant cette licence pro, Joris occupe un poste d’alternant dans un magasin de musique et de sonorisation au sein de laquelle il assure des missions de vente, de conseil et de démarchage commercial, notamment pour la partie sonorisation. Il est amené à travailler auprès d’acteurs très différents allant des discothèques, aux églises et mosquées en passant par les viticulteurs qui souhaitent installer des équipements de sonorisation et de d’éclairage dans leur bâtiment. En plus de ces missions principales, Joris gère également toute la partie webmarketing du magasin, dont la gestion des réseaux sociaux et la mise à jour du site internet.

Cap au Nord Ouest

Après sa licence professionnelle, Joris décide de quitter le Sud et traverse la France pour entamer un Master Marketing, Commerce, Distribution et Achat à l’ISFFEL, à St Pol. L’occasion d’« aller voir autre chose » et de faire un premier test de vie loin de ses attaches et de ses proches, en vue de partir ensuite à l’étranger. Pour ce deuxième cursus en alternance, Joris décide de se rapprocher de son autre passion, le sport. Grâce à l’ISFFEL, il décroche un contrat d’alternance au magasin Decathlon de Brest.

Durant ces deux années, Joris se forme au métier de responsable de rayon. Ces premières missions visent à découvrir l’entreprise et les métiers de la grande distribution spécialisée et sont principalement liées aux techniques de vente et au merchandising. Au fil du temps, il prend davantage de fonctions managériales. Il encadre des équipes, les forme et atteint également des fonctions de recrutement. Au bout d’un an dans l’entreprise, avec d’autres vendeurs, Joris prend la main sur le webmarketing du magasin. Sa mission, assurer l’animation et le développement de la page Facebook du magasin Decathlon de Brest.

Deux « super années » pour des « supers souvenirs »

Lorsque Joris parle de ces années passées à l’ISFFEL, il n’est nulle question de pluie ou de choux fleurs, mais d’une dynamique de groupe impulsée par l’équipe pédagogique, les intervenants qui sont « tous des professionnels, des experts de leurs métiers et leurs secteurs d’activités », et de sa « super promo ».

Il retient entre autres les travaux de groupes menés tout au long de sa formation, « des exercices qui poussent à trouver le meilleur chez chacun et à faire travailler l’intelligence collective », « des méthodes pertinentes pour des futurs managers ». Joris parle également de l’ouverture d’esprit que lui ont apporté ces deux années de master, notamment grâce à la diversité des sujets étudiés : nouvelles technologies, RSE...

Une fois diplômé...

Après l’ISFFEL, Joris souhaitait rester chez Decathlon car l’entreprise lui offrait des possibilités d’évolution, notamment à l’international. Quinze jours après la fin de son master, il s’envole pour l’Australie où il travaille sur l’ouverture du premier magasin Decathlon de Melbourne. Grâce aux compétences et à l’expertise acquises durant ses deux années d’alternance sur le rayon « sports d’eau », il se voit confier la création et la gestion du rayon pour l’ouverture du magasin. Son contrat de trois mois sera renouvelé plusieurs fois. Joris restera au final près de six mois à Melbourne, le temps, notamment de former ses collègues sur les différents produits et marques alors inconnues de ses derniers.

Rentré en France avant l’été, Joris devait s’envoler pour le Canada où il aurait assuré une nouvelle mission chez Decathlon, mais faute de n’avoir obtenu son visa de travail à temps, il n’a pu prendre ses fonctions et reste donc à la recherche de nouvelles opportunités. Que la suite de son parcours professionnel se déroule chez Decathlon ou au sein d’une autre entreprise, Joris semble bien décidé à poursuivre sa découverte du monde. Bonne chance à toi, Joris !

e-max.it: your social media marketing partner

Votre formation :



Focus
Taxe d'Apprentissage

+ d'infos...

7.3
10

Note moyenne sur 93 avis

Voir les avis