La 20ème promotion de la licence professionnelle sécurité alimentaire nutrition et analyse (LPSA) de l’ISFFEL a fait sa rentrée en septembre ! Depuis 2000, près de 350 qualiticiens ont été formés à l’ISFFEL...

Joli score, non ? Mais à quels métiers la LPSA prépare-t-elle ? A quel public s’adresse-t-elle ? On fait le point avec Rozenn GOAREGUER, ingénieure en sécurité alimentaire et responsable de la formation.


En quoi consiste la licence professionnelle sécurité alimentaire nutrition et analyse proposée à l’ISFFEL ? 
L’objectif est de former des qualiticiens en agroalimentaire, qui pourront occuper des postes de responsable qualité dans trois secteurs différents : la GMS (Grandes et Moyennes Surfaces), la restauration collective et l’industrie agroalimentaire. 

Quels sont les débouchés à l’issue de cette Licence professionnelle ? 
Dans la GMS les qualiticiens pourront être embauchés en tant que responsable qualité de magasin.
Beaucoup d’étudiants issus de BTS Diététique font leur alternance en restauration collective. A l'issue de la licence ces personnes ont une double compétence qualité / nutrition qui leur permet de répondre aux attentes du secteur. Ils peuvent travailler au sein de groupes privés, en restauration scolaire... nous avons même formé des personnes pour la restauration collective de l’armée.   
Le troisième secteur qui est, à date, le plus gros pourvoyeur est l’industrie agroalimentaire, tous produits alimentaires confondus. Nos étudiants intègrent des postes d'assistant dans des grands groupes et des postes de responsable dans des structures plus modestes.

Quels sont les enseignements dispensés durant la formation ? 
La LPSA est une formation réalisée en partenariat entre l’ISFFEL et la Station Biologique de Roscoff, qui est une entité de Sorbonne Université. Au final, les étudiant(e)s sont donc diplômés par cette université parisienne.
Les enseignements du type universitaire comme la biologie, la microbiologie, la gestion des contaminants (métaux lourds, perturbateurs endocriniens, toxicologie, etc) sont donnés par les enseignants chercheurs de la Station Biologique de Roscoff. Ils dispensent à la fois des cours et des travaux pratiques.
Les étudiants passent des semaines complètes à la Station et d’autres à l’ISFFEL où ils vont étudier les enseignements dits « professionnels », notamment tous les outils de la qualité : les bonnes pratiques d’hygiène, l’HACCP, les référentiels de certification, les techniques d’audit, la gestion de crise, la technologie alimentaire...

Quel est le principal avantage de la LPSA dispensée à l’ISFFEL par rapport aux formations proposées par d’autres établissements dans le même secteur ?
Ce qu’il faut bien identifier, c’est qu’il y a beaucoup de formations en qualité, mais peu sont vraiment spécialisées en sécurité sanitaire des aliments, qui est une partie bien spécifique du management de la qualité. Pour être responsable qualité en agroalimentaire, cette spécialisation-là est importante. En effet, les professionnels doivent être capables de gérer des risques microbiologiques. Et lorsque que l’on n'a pas fait de microbiologie dans son cursus universitaire, c’est plus compliqué d’apprendre ce que c’est sur le terrain et donc d’atteindre ces postes. Tout ce socle en biologie et en microbiologie est vraiment important pour être responsable qualité dans le milieu agroalimentaire. Le métier de qualiticien c’est de savoir gérer des risques. Mieux on connaît ces risques-là, mieux on arrive à les gérer. 
L’alternance proposée par l’ISFFEL (NDLR : 2/3 du temps en entreprise et 1/3 en formation) est également un gros avantage pour l’intégration au monde du travail, afin de développer son employabilité.

Comment se passe le lien école – entreprise ? 
A l’ISFFEL nous sommes en charge du recrutement, du placement et du suivi de la mission des alternants en entreprise. On suit de très près les alternants dans l’entreprise. C’est moi-même qui suis en charge du suivi de l’ensemble des étudiants sur la partie missions en entreprise. Je vais les voir sur le terrain et on a également plusieurs points d’échange sur leur mission et leur métier. Les étudiants sont aussi suivis par un enseignant-chercheur de la station biologique de Roscoff, responsable pédagogique de la formation.  Il est épaulé par une assistante pédagogique et administrative qui s'occupe des inscriptions universitaires, des plannings des enseignements fondamentaux...  Nous sommes donc trois à gérer cette licence. 

Comment se fait le placement en entreprise ? 
L’ISFFEL a développé des partenariats avec des entreprises, pour certaines depuis les débuts de la licence. Notre mission est de trouver des sociétés dans lesquelles les étudiants pourront non seulement mener à bien les missions qui leur seront confiées, en lien avec la LPSA, mais également qui leur permettront de découvrir toutes les facettes du métier de responsable qualité, à tous les niveaux de l'entreprise. L'une des forces de l'ISFFEL, c'est ce réseau d'entreprises mis à disposition des étudiants. A partir du moment où le candidat est recruté en formation, nous nous engageons à faire maximum pour lui proposer une entreprise d'accueil.

Ces dernières années, plus de 90% des étudiants ont décroché leur contrat d'apprentissage grâce à la mise en relation faite par l'ISFFEL !

Quels profils recrutez-vous pour la licence professionnelle sécurité alimentaire nutrition et analyse ? 
L’aspect biologie et microbiologie de la licence nous amène à recruter des étudiants qui ont un profil scientifique. On recrute principalement des DUT Génie Biologique, mais également des BTS Sciences et Techniques des Aliments, des BTS Diététique, des BTS Anabiotech (Analyses Biologiques et Biochimiques), voire des licences, majoritairement en biologie. 
Sous réserve de leur expérience professionnelle, il peut aussi nous arriver d'intégrer des profils plus atypiques.

Quel est le taux de réussite de la LPSA ? 
Nous sommes à 100% de réussite sur les deux dernières années ! Depuis la création de la formation, ce taux n'est quasiment jamais descendu en dessous de 85%. Ce qui importe, c'est aussi l'embauche en entreprise à l'issue de la licence. Là, nous sommes à 80% 2 mois après la fin de l'alternance et le plus souvent les 100% sont atteints sous 6 mois.

e-max.it: your social media marketing partner

Votre formation :



Focus
Taxe d'Apprentissage

+ d'infos...

7.3
10

Note moyenne sur 93 avis

Voir les avis